13 novembre 2017 : planning des cours du mardi

Voici le deuxième planning des cours du mardi (Self Défense et Ko Budo) pour adultes et ados, jusque début janvier :

Mardi 29 novembre : Nunchaku
Mardi 5 décembre : Travail contre bâton
Mardi 12 décembre : Les projections
Mardi 19 décembre : Pas de cours spécial en raison de la coupe des ados
Mardi 26 décembre : Les étranglements
Mardi 2 janvier : Les défenses sur saisies
Mardi 9 janvier: Les clés de bras

13 novembre 2017 : Calendrier avec dates importantes

A partir du vendredi 24 novembre :
Le cours pour adultes de 19h30 devient un cours unique "tous grades", donc ouvert à tous. 

Mardi 19 décembre à 19 heures :
Les coupes de Noël pour les ados (tous grades), suivi d’une collation et des chocolats de Noël.

Mercredi 20 décembre à 16 heures :
Les coupes de Noël pour les enfants (tous grades), suivi d’un gouter et des chocolats de Noël.
 
Mardi 23 janvier à 19 heures :
Passage de ceintures pour les ados.
 
Mercredi 24 janvier :
Passage de ceintures pour les enfants, à l’heure de leur cours.
 
Vendredi 26 janvier à 19h30 :
Passage de grades adultes.
 
Vendredi 22 décembre à 19h30 :
Compétition club. Pour les pratiquants de la section adultes, nous lançons une petite compétition club, par équipes de trois. Un compétiteur jaune ou orange, un compétiteur vert ou bleu et un compétiteur marron ou noir. A vous de composer vos équipes.  Une collation clôturera la soirée.

03 janvier 2017 : Attention aux ours !

Bonjour,

Si vous rencontrez un ours, place d'Erlon, rue de Vesle ou ailleurs, faites comme a fait le Japonais, mais ne le tuez pas.


© Fournis par BFMNews…

Un Japonais de 63 ans, qui s'était retrouvé nez à nez avec un ours noir d'Asie jeudi 1er septembre, a pris la situation en main et contré efficacement l'attaque grâce à sa maîtrise du karaté.

Atsushi Aoki, 63 ans, pêchait dans un torrent de montagne lorsqu'il été attaqué, sans raison selon lui, par un spécimen d'1,90 m de ce mammifère griffu. Il raconte à la chaîne de télévision Tokyo Broadcasting System:  
"L'ours était tellement fort qu'il m'a fait tomber. Il m'a retourné et mordu ici" poursuit-il en montrant sa jambe. "Je me suis dit 'soit c'est moi qui le tue, soit c'est lui qui me tue'".

Alors au lieu de prendre ses jambes à son cou, le pêcheur s'est placé en position d'attaque, le poing droit en avant, puis il a roué de coups les yeux de l'ursidé. L'animal est parti se réfugier dans les bois. Le pêcheur est ainsi parvenu à retourner dans sa voiture et à se rendre dans un hôpital de Gunma, au nord-ouest de Tokyo, malgré plusieurs blessures à la tête et au bras.

"Il s'est rendu par ses propres moyens à l'hôpital sans oublier de récupérer le produit de sa pêche", a rapporté un policier.

Les autorités ne recommandent pas ce comportement.