Extraits du règlement intérieur (adopté lors de l’AG du 22/06/1999) 

- Article 6 : Attitude

Les membres devront constamment avoir une tenue correcte et une attitude de respect envers les autres membres

Sauf accord préalable motivé, et pour une simple raison de sécurité (échauffement préalable) il n’est pas autorisé d’arriver en retard à un cours.

Selon la réglementation, toutes les personnes pratiquant une activité physique dans un club, y compris les animateurs, doivent en être membres et assurés.

En prévision d’éventuels contrôles, les cartes de tous les membres présents à un cours doivent donc être déposées à l’accueil et reprises après le cours.


- Article 9 : Dignité

Les membres du club s’interdisent toute discussion d’ordre politique ou religieux au club.

Ils doivent avoir en toutes circonstances une conduite digne d’un Karatéka.

La dignité et l’honneur doivent être leurs préoccupations constantes.

Ils ne doivent rien faire qui puisse les déshonorer ou déshonorer leur club.

Ils s’engagent en outre à porter aide et assistance à toute personne en danger quel qu’en soit la nature, en fonction de leurs moyens (soit personnellement, soit en déclenchant un secours).


- Article 10 : Tenue vestimentaire

Pendant les cours, les pratiquants doivent revêtir la tenue traditionnelle  (Karatégi blanc) appelé également kimono et pieds nus.  

La tenue se compose exclusivement d’un pantalon, une veste et une ceinture de la couleur du grade.

A l’exclusion de tous autres vêtements, accessoires vestimentaires et autres.

Les femmes peuvent porter un tee-shirt blanc sous la veste.

Bijoux : Seules les alliances (non coupantes) peuvent être gardées pendant les cours.

Tous autres bijoux, chaines, gourmettes, boucles d’oreilles ou piercings dans le nez, les lèvres, les sourcils ou ailleurs sont formellement interdits au club pour des raisons évidentes d’hygiène et de sécurité.


- Article 11 : Hygiène

Les membres veilleront à leur hygiène corporelle.

Les ongles doivent être propres et coupés courts.

Un kimono n’est pas un  "bleu de travail". Il doit être propre.


- Article 13 : Spectateurs

Un cours de Karaté n’est pas un spectacle et les pratiquants qui se sentent observés ne sont pas à l’aise pour étudier et travailler.

Quant aux enfants, si les parents sont présents, ils regardent plus leurs parents que les moniteurs.

Il est toutefois tout à fait normal qu’une personne veuille voir un cours avant de s’inscrire ou que des parents veuillent voir un cours afin de s’assurer du sérieux d’un club avant d’y inscrire leur enfant.

Donc, pendant les cours, les spectateurs sont les bienvenus… Une fois.